AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR MIAMI VICE. excited
PREMIERE INTRIGUE LANCEE ICI.
rendez vous si vous souhaitez être blessés pendant la fusillade.
UN RECENSEMENT A LIEU ICI, VENEZ VOUS FAIRE RECENSER.

Partagez
 

 + ANNEXE : UN PEU D'HISTOIRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tony Montana
Tony Montana

MESSAGES : 139
MY FACE : TU PADRE.
DATE D'INSCRIPTION : 08/05/2013




+ ANNEXE : UN PEU D'HISTOIRE. Empty
MessageSujet: + ANNEXE : UN PEU D'HISTOIRE.   + ANNEXE : UN PEU D'HISTOIRE. EmptyJeu 6 Juin - 15:51


Un peu d'histoire.

L'arrivée au pouvoir de Fidel Castro à Cuba en 1959 fait affluer en une décennie un demi-million de Cubains en Floride du sud, dont 250 000 s’installent à Miami. En 1965, 100 000 exilés quittent La Havane pour Miami. Ils s’installent pour la plupart dans le quartier de Riverside que l’on baptisa par la suite Little Havana. Cette arrivée massive concurrence la main d’œuvre afro-américaine sur le marché du travail et représente un défi pour le système scolaire qui doit enseigner à des enfants hispanophones. La peur d’une troisième guerre mondiale pousse alors de nombreux habitants à quitter la ville ou à aménager des abris nucléaires. En 1985, Xavier Suarez est le premier homme d’origine cubaine à devenir maire de Miami.
Au cours de l’exode de Mariel le 20 avril 1980, près de 150 000 Cubains considérés comme contre-révolutionnaires, fuient le régime de Fidel Castro. Ils embarquent au port de Mariel en direction des côtes de Floride. Contrairement aux précédentes vagues de réfugiés cubains, les Marielitos étaient en général pauvres. D'autres exodes suivent, dont celui des 30 000 balseros (boat people cubains) en août 1994. L’administration de Bill Clinton décide alors d’accueillir les réfugiés dans des camps situés en dehors du territoire américain, à Guantanamo et au Panama. Le 9 septembre 1994, La Havane et Washington décide de normaliser l’immigration : l’accord prévoit l’accueil de 20 000 Cubains par an aux États-Unis en plus du regroupement familial.
Depuis les années 1980, Miami attire des immigrants d’autres pays des Caraïbes comme les Haïtiens. Le quartier de Little Haïti se trouve autour de Northeast Second Avenue et de la 54e Rue. Aujourd’hui, Miami reste la troisième ville d’immigration des États-Unis derrière New York et Los Angeles.
En même temps que Miami attire de nombreux Hispaniques, les Blancs non hispaniques délaissent le centre ville pour s’installer en banlieue. Ce mouvement de suburbanisation affecte toutes les métropoles américaines après 1945.





Revenir en haut Aller en bas
 

+ ANNEXE : UN PEU D'HISTOIRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shogun2 breve histoire féodale du japon nlle version
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» AGATE ♣ L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» Musique et Histoire...
» Les génies précoces de l'Histoire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
PRENDS TES MARQUES
 :: le début de l'histoire.
-